top of page

Exú

Jour: le lundi 

Date: tous les jours 
Métal: il n’en a pas. Sa matière, c’est la terre à l’état pur 
Couleurs: le noir (ou la fusion des couleurs primaires) et le rouge 
Éléments: la Terre et le Feu 
Pierres: le rubis et le grenat 
Domaines: le sexe, la magie, l’union, le pouvoir et la transformation

 

 

Origine et histoire

 

Exú est la figure la plus controversée du panthéon africain, le plus humain des Orixás, seigneur du principe et de la transformation, Dieu de la Terre et de l’Univers. C’est l’égo de chaque être, le grand compagnon de l’homme dans son quotidien. Il existe beaucoup d’opinions au sujet d’Exú, on le considère comme étant un Dieu tourné vers la méchanceté, la perversité. En réalité, Exú a en lui toutes les contradictions et conflits inhérents à l’être humain. Exú n’est ni totalement bon ni totalement mauvais, tout comme l’homme: un être capable d’aimer, de haïr, d’unir et de séparer, de promouvoir la paix et la guerre. Exú est la figure la plus importante de la culture yorubá. Sans lui, le monde n’aurait aucun sens car c’est à travers Exú qu’on arrive aux autres Orixás et au Dieu Suprême Olodumaré. Exú parle toutes les langues et il permet la communication entre l’Orum (le Ciel) et l’Aiê (la Terre), entre les Orixás et les hommes.

 

Caractéristiques des enfants d’Exú

 

Les enfants d’Exú sont joyeux, souriants, en harmonie avec la vie, ils sont ambitieux, extravertis, malins, intelligents et attentifs. Les enfants d’Exú sont vite devenus des personnes populaires, aimées des uns, détestées des autres. Ce sont des personnes qui bénéficient d’une grande capacité de communication, charmeuses et qui obtiennent tout ce qu’elles veulent. Ironiques et dangereuses, elles ont pour habitude de mener une vie sexuelle très agitée, sans pudeur. Elles entrent dans des situations confuses aussi facilement qu’elles en sortent. Elles ne sont pas rancunières mais elles ne perdent pas l’occasion de se venger. Elles aiment la rue, les fêtes et les interminables conversations, comportement typique d’un Orixá joyeux.

bottom of page