top of page

Nanã

Jour: le samedi 

Date: le 26 juin 
Métal: le laiton 
Couleurs: le blanc et le bleu, le noir ou le violet 
Éléments: les eaux dormantes et boueuses 
Pierre: l’améthyste 
Domaines: la vie et la mort, la santé et la maternité

 

 

Origine et histoire

 

Nanã, la Déesse des mystères, est une divinité d’origine simultanée à la création du monde car lorsque ses eaux dormantes ont été séparées du contact avec la Terre, la boue des marécages s’est formée. Elle résume à elle seule la mort, la fécondité et la richesse. Son nom désigne des personnes âgées et respectables et, pour certains peuples, il signifie “mère”. Étant donné qu’elle est la divinité la plus ancienne des eaux, elle représente la mémoire ancestrale de notre peuple: elle est l’ancienne mère par excellence. Parce qu’elle est la Déesse la plus vieille du Candomblé, elle est respectée en tant que mère par tous les autres Orixás. Nanã est le début, le milieu et la fin; la naissance, la vie et la mort. Elle est l’origine et le pouvoir.

 

Caractéristiques des enfants d’Nanã

 

Les enfants de Nanã sont des personnes extrêmement calmes. Elles agissent avec bienveillance, dignité et gentillesse. Elles aiment les enfants et elles les éduquent avec excès de douceur, tout comme les grands-mères. Ce sont des personnes qui, dans la façon d’agir et même physiquement, semblent plus âgées. Elles peuvent manifester précocement des problèmes liés à l’âge, comme la tendance à vivre dans le passé, les souvenirs, les pathologies typiques des personnes âgées. Elles peuvent être têtues, rancunières ou reporter leurs décisions. Néanmoins, elles agissent sûrement, en toute sécurité. Leurs réactions bien équilibrées et la pertinence de leurs décisions les maintiennent toujours sur le chemin de la sagesse et de la justice. Ce sont des personnes bonnes, décidées, sympathiques mais principalement respectables, un comportement digne d’une grande Déesse.

bottom of page